Isabelle Reby
Sophrologue Relaxologue, Reflexologue à Tournus
 
12 avenue du 23 janvier, 71700 Tournus
 
 
06 76 03 10 60

LA MORT D'UN PROCHE....

Comment Gérer ses émotions, les évènements....

Lorsque la vie est là, on ne pense jamais à la mort, ni à la vie d'ailleurs. Alors, le coeur battant et la main tremblante je vais déposer quelques mots sur une page blanche, comme on dépose quelques fleurs sur une tombe. Les mots de la mort sont noirs, froids, ils ont le pouvoir de laisser couler les larmes, de rendre le ciel brumeux et de boucher l'horizon à tout jamais.

Une séance de Sophrologie apporte le réconfort....

La vie est porteuse de mort, c'est pour cela, qu'elle est fascinante, insaisissable, unique et qu'elle est à savourer chaque jour comme un "jour unique", je me remercie d'être en vie, je remercie mes proches de prendre soin d'eux, de protéger leur vie et d'en protéger la mienne, quel bonheur d'en prendre conscience, de caresser l'existence d'un lever de soleil annonciateur d'une journée "toute neuve" riche en découvertes, en rencontres, en échanges, la naissance d'une fleur, hier encore au plus profond de la terre. Alors la vie, c'est un risque, je mesure avec la perte de l'être cher, sa préciosité et son caractère unique, comme une empreinte au milieu de tous reconnaissable comme le grain d'une voix familière, comme une odeur de peau, comme son pull préféré qui parle encore du contact de sa respiration, le respirer encore et encore en espérant garder toujours cette odeur présente dans les moindres fils du tissage, comme un bien précieux. C'est aussi un moment ou l'on se retire du monde pour être totalement à son deuil, comme dernier au revoir, un temps indispensable, pour s'en nourrir pleinement, sans regrets. L'entourage doit encourager à ce recueillement, il n'est pas inquiétant,il est nécessaire, il est même conseillé, pour enfin ressentir la tristesse et laisser venir l'acceptation de la perte de l'autre, il n'est plus , mais j'ai été présente jusqu'au bout de ma peine en la respectant. 

Extrait article "la mort d'un proche" par Isabelle Fontaine, Psychologue clinicienne, sophrothérapeute. 

...................................................................................................................................................................................

La perte d'un être cher remet en question les proches qui se retrouvent face à la réalité de la vie. Cette confrontation va remettre en question tous les niveaux logiques à savoir 

  • la transcendance
  • l'identité
  • les valeurs
  • les croyances
  • les capacités
  • le comportement
  • l'environnement

En fonction de l'alignement des niveaux logiques, un processus d'adaptation va se mettre en place ; c'est le processus du deuil.

En quelque sorte, la mort révèle, comme une photo instantanée, la conscience.

Par conscience, j'entends le corps , l'esprit et l'âme.

Le questionnement de l'endeuillé n'est qu'un reflet du processus du deuil, c'est en fait la manifestation de la pensée. Cette pensée est extraordinairement puissante, et elle joue un rôle primordial dans ce processus de deuil :

Gandhi nous dit

que ce sont nos croyances qui engendrent nos pensées et, petit à petit, notre destin. Et au moment du deuil, toutes les croyances qui sont inadaptées sont ébranlées et cet ébranlement va se répercuter dans tous les plans de l'être.

Avec les types psychologiques de Jung

on comprend l'avantage d'un équilibre des fonctions de la psyché. Déjà, au niveau de l'extraversion et de l'introversion ; l'équilibre entre s'accrocher aux autres ou s'enfermer dans ses ruminations. Au niveau des types fonctionnels, la prédominance des types rationnels risquent de nous plonger dans le jugement et de renvoyer dans l'inconscient les questions existentielles alors que la prédominance des types irrationnels peut nous faire perdre le contact avec la réalité ou alors pour perdre dans la contemplation de notre souffrance. Sans compter l'effet compensatoire. Par contre l'équilibre de toutes les fonctions constitue un avantage indéniable. 

Alors comment trouver cet équilibre ? Ou alors faut-il tout déconnecter en espérant que la machine reparte par elle-même ?

;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;

UNE SOLUTION AVEC LA SOPHROLOGIE

la mort d'un être proche, humain ou animal peut amené à un déséquilibre.

Le deuil est nécessaire pour continuer d'avancer... On a tous un rapport différent face à la mort et la durée de deuil est différente pour chacun.

Si vous rencontrez des difficultés à le vivre ?

  N'hésitez pas à me contacter pour un accompagnement à travers la sophrologie, la relaxation, ..., et d'autres méthodes dédiées à une reconstruction.

Isabelle REBY  06 76 03 10 60

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.